Asie-P12 ->Vietnam pensée partie 1

Prenez mes commentaires avec un grain de sel. En regardant une photo, on peut facilement tirer une mauvaise explication.  Je vous explique.

Mon directeur de maîtrise de l’ÉTS et professeur de l’UQTR est un Français. Pendant qu’il enseignait à Montréal, il a reçu la visite de professeurs de France, tous dûment honorés de doctorat en science. Il faisait beau cet après-midi de printemps quand il les a reçus dans son bureau. Le soir, au souper, il entend le commentaire suivant.

“Savez-vous qu’ils entreposent la pelouse pour l’hiver et la reposent au printemps”

Cet éminent docteur avait vu un employé poser de la tourbe pour une nouvelle construction et a tiré la conclusion la plus logique qu’il pouvait trouver, et ce, basé sur ses connaissances et préjugés. 🙂 N’oubliez pas que je fais exactement la même chose.

Peut-être que je me répète, mes notes sont un peu à l’envers.

Tout comme au Cambodge, le scooter est utilisé pour transporter à peu près n’importe quoi. On a même vu un scooter transportant un autre scooter sur le siège.

Si je compare le nombre de rivières entre Montréal et Québec et le Vietnam pour la même distance, le Vietnam en a beaucoup plus. Au Québec, l’eau est dans le nord 🙂 en partie autour d’une belle ville nommée Chapais.

Si deux grandes routes se croisent, il arrive régulièrement qu’il n’y a aucun de feux de signalisation, pas de ronds-points, juste une grande confiance à la courtoisie et au Klaxon. Le son de ce dernier est omniprésent, une sorte de deuxième langue pour les conducteurs .

Un soir, un jeune homme approche Joffrey avec le sourire et lui montre sa collection de monnaie étrangère. Il souhaite avoir celle du Canada. Joffrey lui répond qu’il n’a que des dollars vietnamiens et notre comparse demande à les voir. Quand Joffrey sort son porte-monnaie, il tente de lui prendre. Joffrey rapide, lui bloque la main et le comparse rit en disant qu’il n’avait pas l’intention de voler l’argent…

En Asie, j’ai vu souvent de gens acheter du thé servi dans un sac de plastique plutôt qu’un verre. La quantité est plus grande. J’en ai vu le boire avec une paille, et d’autres, le transférer dans un vrai verre.

On a arrêté manger dans un resto familial. Ils étaient trois Vietnamiennes assises à coté de nous, dont une grand-mère qui regardait chacune de mes bouchées. Elle me faisait une grimace quand je prenais un des aliments. Un moment donné je pensais qu’elle me disait de ne pas le manger et parfois le contraire. Disons que c’est particulier de se faire observer a ce point.

Parlant de vie de vedette, dans une autre petite ville, les gens étaient tellement contents de nous voir et tous nous saluaient avec le plus grand des sourires. Généralement, ce sont les enfants qui sont contents de nous voir, mais là, c’était la ville au complet. Je me suis vraiment senti comme une vedette.

On s’est arrêté se baigner sur une plage. Les vagues étaient superbes et la plage complément vide. Contrairement à Bali, la plage et le fond de l’eau étaient garnis de beau sable. Le plus difficile a été de remonter la moto.

joffrey plage IMG_8757 copy

L’Asie est reconnue pour faire de la copie, ce que je ne savais pas c’est que n’est pas uniquement au niveau des produits, mais c’est la même chose pour les restaurants, comme PFK, Starbucks et McDo. Le poulet étant très populaire en Asie, les restos PFK et leurs copies sont faciles a trouver.

Même notre moto “Honda” est une copie chinoise.

Parlant de produits de qualité, j’ai acheté une batterie supplémentaire pour mon iPhone. Je savais que c’était une fausse quand j’ai vu la capacité à 155 wHr alors que mon iPhone en a moins que 7 wHr 😉 soit 25 fois la capacité de ce dernier. En fait, je n’ai réussi qu’à faire passer mon iPhone de 20 à 40% avant que cette merveille de la technologie ne soit épuisée. J’ai pris ma perte et j’ai donné la batterie à un employé de l’hôtel en lui expliquant la situation.

On me demande toujours mon âge, et contrairement au Canada, quand ils sont plus jeunes que moi, ils semblent déçus.

La position de travail favorite est assise sur des mini bancs ou très pliée. Un expert en ergonomie ferait des affaires d’or ici. En fait, tous les restaurants de rue ont les mêmes petits bancs en plastique. Ça va me faire étrange de m’asseoir sur une grande chaise.

Sur la route, les gens se coupent continuellement, mais sans présence de rage au volant comme on voit en Amérique. (Sauf peut-être un, mais on a pas trop compris son cas 🙂

Au nord Vietnam, les chiens ont peur de nous. On a vu comment les propriétaires traitaient leur propre chien, exemple, en les soulevant par les oreilles, et on comprend mieux cette peur des humains. Imaginez quand ce n’est pas leur chien. Au sud, les chiens semblaient moins stressés. Étrangement , au nord, il a le service de “Pet Grooming”.

Il y a de la musique partout, rythmée et plutôt forte. Je vois mal mon père aller magasiner un Micro-ondes dans ce bruit. 🙂

Les clignotants des gros véhicules font un bruit quand ils sont activés.

 

Advertisements

One thought on “Asie-P12 ->Vietnam pensée partie 1

  1. Darlène Fournier

    Pour la circulation, c’était la même chose au Nicaragua. Pas de feux, ni de stop, seulement les klaxons et la courtoisie. Cependant, le taux de mortalité dû aux accidents de moto était très élevé. Me rappelle plus, mais un guide nous avait mentionné le nombre approximatif par jour et c’était impressionnant…

    Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s