Asie-P11 -> Vietnam Road-Trip

14 Kaula Lumpur -> Hanoi
15 Pimp my Bike
16 Hanoi -> Ha Long bay
17 visit
18 Ha Long bay -> Ninh Binh
19 Ninh Binh -> Phong Nha
20 Phong nha->Khe Sanh
21 Khe Sanh-> Hue
22 Hue -> Quang Ngai
23 Quang Ngai -> Qui Nhơn
24 Qui Nhơn -> Nha trang
25 Nha trang -> Phan Thiet (Mui Ne)
26 Phan Thiet -> Ho chi minh

Début du “Road Trip” en moto

16 Hanoi -> Ha Long bay   165 km
17 Visite en bateau
18 Saturday Ha Long bay  -> Ninh Binh  220 km

Des arbres coupés attendent leur transport sur le bord de la route. Ils ont 3 pieds de diamètre et même plus pour certains. J’espère qu’ils font la coupe sélective. Je pense que oui, car même l’asphalte des routes est placé à la brouette et à la pelle, et ce, souvent par des femmes. Juste la partie du rouleau semble mécanisée.

 

19 Sunday Ninh Binh -> Phong nha  plus de 400 km

200 km nous avait pris plus de 5 heures. Là, on devait en faire 400. Nous sommes partis très tôt, 5:20, mais il faisait tellement froid qu’on ne pouvait pas rouler vite. Même en mettant les manteaux de pluie comme coupe-vent, c’était trop froid. Nous avons arrêté dans un des multiples mini resto sur le bord de la route et on a demandé à boire du thé. Ils étaient un peu surpris, mais nous ont quand même servi. On pense qu’ils préparaient la place pour un mariage. À la fin, ils ne voulaient pas qu’on paye, mais on était trop content de ce thé chaud qu’on a insisté pour payer. Par la suite, Joffrey a acheté un manteau.

mariage-img_7618-copy

Dîner. On parle rarement anglais dans les restaurants, par contre, dans celui-ci, c’est une petite fille de 8-10 ans qui a servi de traductrice. Au même endroit, une famille vietnamienne d’environ 15 personnes nous invite à manger avec eux, et surtout à boire. Une sorte de grappa autour de 40% d’alcool servi dans un gros Buck à bière. Joffrey a refusé l’alcool, mais a accepté de vider d’un trait une bière à la demande et à la grande joie du patriarche du groupe. Les filles ont demandé à Joffrey de s’asseoir près d’elles.

repas-img_7670-copy

 

20 Monday Phong nha -> Khe Sanh 220 km

Le matin, on visite d’autres caves, pas la troisième plus grosse au monde, mais une grande quand même. L’autre prend trop de temps à visiter.

Pour atteindre notre prochaine destination, on nous conseille une route dans la jungle. Il faut apporter; essence supplémentaire, un lunch et bien sûr de l’eau, car les arrêts possibles sont presque inexistant.

La route est superbe, étroite et sinueuse pour passer les montagnes, on y croise virtuellement personne sauf quelques rares touristes qui ont entendu le même discours élogieux de cette route.  Malheureusement, les photos ne réussissent pas à faire ressortir la beauté de la région.

À 30 km, le câble d’accélérateur brise.  Sans tournevis ni quelconques outils, on sort le câble. Joffrey réussit tant bien que mal à tirer le câble avec ses mains pour avancer, mais après quelques mètres,  il a trop mal. On sait qu’on peut revenir de 30 km et faire réparer ou tenter de parcourir les 200 km restant dans cet état. Les Borgo étant ce qu’ils sont, on repart, mais cette fois grâce à un adaptateur de iPad, on donne à Joffrey une bonne prise sur l’accélérateur (il a conduit le reste du voyage comme ça. Félicitations.)

ipad-accelere-img_8008-copy

Puis, peu de temps après, on perd l’une après l’autre nos bouteilles d’eau 🙂 Pas de problème non plus. On continue. Ça s’annonce comme une belle aventure.  On a trouvé un village de huttes où l’une d’elles a un mini comptoir avec des jus divers. Pas de bouteille d’eau, je crois que l’eau des montagnes est potable.  A. Chaque fois qu’on s’assoit avec des Vietnamiens, ils semblent fascinés de nous voir.

 

21 Tuesday Khe Sanh -> Hue 180 km

Avant de partir, visite de la base militaire de Khe Shanh. Il y a eu une grande bataille. Selon l’endroit où je lis, les Américains ont gagné ou les Vietnamiens du nord & Russe, on gagné.  Deux musées aux USA semblent dédiés à cette histoire.

Puis on repart sur la belle route malgré les km supplémentaires que cela impose, le paysage en vaut vraiment la peine.

La ville possède des Cafés internet spécialisés pour les Gamers a tous les 30 mètres 🙂

 

22 Wednesday Hue -> Quang Ngai

Après souper, Joffrey avait envie de manger un dessert. On se met en mode recherche et on trouve un Pâtissier. On ne peut pas vraiment manger sur place. On achète un gâteau de fête et on demande des ustensiles 😉 Les employés rigolent et n’en reviennent pas. Ils refusent l’invitation de manger avec nous. On nous apporte les mini cuillers pour goûter la crème glacée et deux chaises puis on passe à l’attaque. Je crois qu’ils ont ri presque tout le temps qu’on était là. On leur a laissé un bout à la fin, mais je ne pense pas qu’ils l’ai mangé.

 

23 Thursday Quang Ngai -> Qui Nhơn

(Date approximative). On croise deux scooters . Un des deux échappe un pain dans un sac de plastique. On estime la valeur du tout à 20 cents. Peu importe, la réputation des Canadiens est en jeu, on ramasse le pain et rattrape le premier scooter. On tente de lui donner, mais il nous fait signe que son propriétaire est l’autre devant. On repart de plus belle. Juste le fait de voir le sourire des deux personnes sur le scooter quand on leur donne le pain suffit à transformer le temps perdu pour la manœuvre en super belle expérience. 🙂

 

24 Friday Qui Nhơn -> Nha trang

(Date approximative). Un camions est en panne en plein milieu du traffic. On arrête la moto et on pousse le camion sur une pente ascendante… puis après il finit par démarrer sur la compression. On se fait remercier par un des pousseurs, le chauffeur étant parti.

Une fois arrivé, le moteur commence à fumer. Puis la fumée s’épaissie et finalement la moto refuse de démarrer. Demain, on fait le moteur à neuf.

La ville est remplie de Russe et d’écriteaux en Russe.

Enfin des fruits. Partout. On réalise qu’on n’en voyait plus depuis longtemps. Joffrey et moi étant grands amateurs de jus de fruit, on s’achète plusieurs jus mélangés pour moins d’un dollars la portion.

 

25 Saturday Nha trang -> Phan Thiet (Mui Ne)

Le matin, on va au garage. Celui qui démonte le moteur doit avoir 12 ans. Par contre, il se fait aider par son père pour le remonter. Je crois qu’il aurait réussi sans lui. Piston neuf, ring, Gasket de tête, O-ring, changement d’huile, et petites choses à gauche et à droite, total 33$ canadien.

Un moment donné, le père prend un Gasket usagé et le tire dans la rue. C’est là que ce trouve la poubelle. Je vais chercher le Gasket, je le mets dans une poubelle improvisée et je lui mime qu,au Canada, on met ne met pas nos poubelles dans la rue, mais dans un endroit réservé à cette fin. Il rit, et me mime qu’au Vietnam, l’endroit, c’est n’importe tout.

On repart très tard en fin de PM. En sortant de la ville, on voit deux personnes sur le trottoir qui veulent nous vendre de l’essence. Ça nous fait rire, puis on se demande la dernière fois qu’on a fait le plein. On cherche des stations-service sans succès.  On finit par tomber en panne. Il reste de l’essence dans le réservoir et on commence à douter du moteur. On marche a coté de la moto et un groupe de Vietnamien arrête nous aider. Quand ils comprennent qu’on manque probablement d’essence, ils rigolent 😉 puis nous transfèrent un demi-litre et la moto redémarre. Manque de communication entre Joffrey et moi, mais on l’a payé tous les deux. Peu importe, on a eu du plaisir et le problème n’a pas duré longtemps. On a quand même dû rouler un bon bout avant de voir une station-service.

À Hanoi, on nous avait avertis de ne pas passer ici. Les policiers sont corrompus et chargent des prix astronomiques pour des infractions banales.  On nous raconte des histoires invraisemblables et donc, on les prend comme telles. Par contre, une fois sur place, plusieurs nous racontent les mêmes histoires, mais cette fois on l’entend directement de ceux qui l’ont vécu. Les policiers arrêtent les touristes et leur demande autour de 400$. Souvent les gens n’ont pas ce montant sur eux. Les policiers les escortent jusqu’à un guichet automatique et attendent la somme.  Deux rescapés nous racontent qu’une fois au guichet, la carte se fait avaler par ce dernier sans compléter la transaction. Un des deux doit donc aller à la chambre chercher sa carte. Le premier est amené en prison le temps que le deuxième trouve l’argent. Nous sommes arrivés tard ce qui nous a évité ce dispendieux désagrément.

Juste avant d’arriver, on voit un attroupement de motos à un croisement. Un jeune est étendu par terre, je suis convaincu qu’il est mort. Finalement quelqu’un le déplace et l’adosse sur un muret, mais peu de temps après il retombe. Je tente de savoir s’il existe un 911 ou un numéro pour une ambulance. Un autre homme, visiblement ému, vient nous remercier de l’aider. Je suppose qu’il conduisait la moto sur lequel celui étendu sur l’asphalte était passager. Sur le sol, je vois son ventre bouger, ce qui me rassure, il n’est pas mort, du moins pas encore. Joffrey rencontre un groupe de jeunes filles qui ont eux aussi des problèmes et on suppose qu’ils font partie de l’accident. Tranquillement, le mystère se découvre. En fait, les deux accidents sont indépendants. Les filles attendent des amis qui vont les ramener au garage pour leur moto. Les deux hommes, quant à eux, s’avèrent saouls, saouls mort pourrait-on dire du semi-inconscient. C’est l’état d’ébriété des deux joyeux lurons qui aurait causé la chute du passager, et ce, probablement à basse vitesse. Toujours sur le sol, il commence à vomir, j’ai peur qu’il meure étouffé par son vomi comme Bonham, le batteur de Led Zeppelin. On le met sur son côté pour que le vomi s’écoule. Finalement, on le coince sur une moto, inconscient, entre deux Vietnamiens. Le conducteur tient une jambe pendant que le troisième lui tient l’autre. Direction hôpital, qui serait à moins d’un kilomètre. Le temps entre notre arrivée et son départ doit être presque une demi-heure. On a rencontré un Vietnamien en vacance dans la région. Il parle bien l’anglais et c’est surtout lui qui s’est occupé du malade.

L’hostel est immense. On dors dans une tente car le reste est plein. Le bar et le resto sont ouvert 24 sur 24. Destination prisée par les jeunes.

hip-hostel-copy

 

26 Sunday Phan Thiet -> Ho chi minh

Avant notre départ, le responsable de l’hostel nous dit que si on voit des policiers de débarquer de la moto, et marcher a coté ainsi, ils ne peuvent pas nous arrêter, mais précise qu’on est dimanche et qu’ils sont probablement en congé.

Nos manteaux de pluie ont disparu de même que le manteau à Joffrey. Les voleurs sont probablement des touristes. En partant de l’hôtel, on trouve le manteau de pluie de Joffrey qui était sans doute en trop piteux états pour ses nouveaux propriétaires. Il faut préciser qu’on les avait payés autour de 1$. Par contre, le manteau chaud était dispendieux, autour de 30$.

Le moteur fume encore. On le fait rouvrir 2 fois et là ça semble bon.

Leçon apprise, on arrête faire le plein. Après avoir rempli une moto, le préposé ne remet pas à zéro le compteur et commence a remplir la nôtre. Il nous charge le prix des pleins des deux motos. On proteste longtemps, mais il s’en fout. Il n’y a pas que les policiers qui sont corrompus dans cette région.

Une fois arrivé, on rencontre un voyageur qui nous dit que c’est moins cher de réserver par internet. Je demande à la réception qui nous le confirme. On annule notre demande et on réserve par internet à 3 pieds de la réception. On entend le Bip du courriel reçu sur son ordinateur et il appelle notre nom. Résultat presque moitié moins cher….

Aller comprendre.

 

C’est la fin du “Roadtrip”. Nos derrières sont contents de cette pause. Pour moi, c’est le retour à la vie de piétons. Moins excitante, mais plus profitable pour la santé du coeur (et du derrière).

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s